Assemblage requis : Compétences en STGM et productivité économique du Canada

Conseil des académies canadiennes , le 30 avr, 2015

Le Conseil des académies canadiennes publie un nouveau rapport :

Assemblage requis : Compétences en STGM et productivité économique du Canada   

Le 30 avril 2015

Au nom du Conseil des académies canadiennes, j'ai le plaisir de vous annoncer la parution du rapport intitulé Assemblage requis : Compétences en STGM et productivité économique du Canada. Ce rapport commandé par Emploi et Développement social Canada résulte des travaux d'un comité de 11 experts présidé par David Dodge, O.C., MSRC, conseiller supérieur, Bennett Jones LLP. Le comité y évalue l'état de préparation du Canada face aux besoins en compétences en sciences, technologies, génie et mathématiques (STGM) de demain.

Le Canada dispose d'une des mains-d'œuvre les plus qualifiées au monde. C'est d'ailleurs en grande partie grâce aux compétences et aux aptitudes de sa population que notre pays jouit d'un des niveaux de vie les plus élevés sur la planète. Maintenir et développer la force du Canada en la matière est crucial pour notre future prospérité. La rapidité des progrès technologiques, la complexité des questions sociales et de santé et le dynamisme des marchés mondiaux exigent de la main-d'œuvre canadienne qu'elle possède un ensemble approprié de compétences pour tirer parti des possibilités et faire face aux défis et aux innovations.

Le rapport du comité d'experts couvre un vaste éventail de sujets, comme la relation entre les compétences en STGM et l'innovation, la productivité et la croissance; savoir si le Canada souffre d'une pénurie ou d'un excédent de diplômés en STGM; quelle pourrait être la future demande en compétences en STGM au Canada; les éléments à prendre en considération pour former une société dotée de solides compétences fondamentales en STGM; le rôle de l'éducation postsecondaire ou l'immigration et le marché mondial.

Il propose des connaissances de base et un avis d'experts qui aideront les décideurs à exploiter au mieux les avantages qu'offre une société compétente en STGM pour faire du Canada une société concurrentielle et productive à l'échelle mondiale.

Le rapport complet (anglais seulement; sommaire disponible en français) peut être téléchargé sans frais à partir du site Web du Conseil des académies canadiennes (http://www.sciencepourlepublic.ca/).

Je vous prie d'agréer mes salutations cordiales.


Janet W. Bax

Présidente par intérim

Conseil des académies canadiennes