Des chercheurs de l'Université du Manitoba étudient pourquoi le fait d'être sous un respirateur peut endommager les organes