Inquiétudes alimentaires accrues liées à une pire santé mentale pendant la pandémie de la COVID-19