Les femmes dirigent la recherche sur le COVID-19