Scott Napper, scientifique de VIDO-InterVac et biochimiste du collège de médecine. (Photo : Debra Marshall)

Un nouveau tomodensitomètre permet à des scientifiques du laboratoire VIDO-InterVac de l’Université de la Saskatchewan de lever le voile sur la COVID-19

Posted on

Read More Impact Stories

Posté le
Une étude menée par des scientifiques de l’UdeM cartographie la dynamique évolutive et les risques d’émergence de maladies virales qui [...]
Posté le
Il n’existe aucun outil fiable pour prédire si les personnes présentant des symptômes d’allure grippale vont développer des complications. Des [...]
Posté le
Cet article n’est disponible qu’en anglais. Could chicken eggs help revolutionize cancer treatment for children? – UBC Faculty of Medicine