Des chercheurs ont interrogé plus de 24 000 personnes de plus de 50 ans de partout au Canada pendant la phase initiale du confinement en 2020 pour déterminer l’effet d’un diagnostic de COVID sur leur mobilité. (Photo de Timon Studler/Unsplash)

La recherche montre que pour les personnes de plus de 50 ans, même la COVID-19 « légère » peut entraîner des problèmes de mobilité

Posted on

Read More Impact Stories

Posté le
Une étude menée par des scientifiques de l’UdeM cartographie la dynamique évolutive et les risques d’émergence de maladies virales qui [...]
Posté le
Il n’existe aucun outil fiable pour prédire si les personnes présentant des symptômes d’allure grippale vont développer des complications. Des [...]
Posté le
Cet article n’est disponible qu’en anglais. Could chicken eggs help revolutionize cancer treatment for children? – UBC Faculty of Medicine